Accueil » Nos combats

Nos combats

L’ANPEA est une association citoyenne, porteuse d’actions mais aussi de plaidoyers en faveur des enfants aveugles ou malvoyants sans trouble associé jusqu’à l’autonomie du jeune devenu adulte (de 0 à 25 ans) et avec troubles associés sans limite d’âge.

L’ANPEA affirme sa légitimité à représenter les familles et porter leurs attentes auprès des politiques et de tous les acteurs de droit commun, sanitaires et médico-sociaux sur le territoire national en faveur de parcours de vie sans rupture des enfants déficients visuels.

L’association s’engage ainsi à :

  • Obtenir la pleine application des droits des personnes en situation de handicap et de leurs familles
  • Accompagner les changements nécessaires pour une société inclusive.

Quels sont nos objectifs ?

1.   Objectifs pour les enfants et leurs familles

  • Permettre à chaque enfant d’acquérir une autonomie optimale et de devenir un adulte citoyen, actif, heureux, épanoui, en tenant compte de la spécificité de chaque déficience ;
  • Donner aux familles la possibilité de développer pour chaque enfant un projet personnel et les aider à redevenir les parents ordinaires d’enfants « à besoins spécifiques » ;
  • Faciliter et entretenir une solidarité entre les familles d’enfants aveugles et malvoyants, avec ou sans troubles associés.

2.   Objectifs au regard de l’ensemble de la société confrontée au handicap visuel

  • Assurer à tout enfant, jeune, ou adulte une place, sa place, en société, dans le respect des textes de loi, et particulièrement des conventions internationales ;
  • Agir auprès des pouvoirs publics et de l’ensemble de la société afin d’obtenir : le respect des droits et de la citoyenneté des personnes en situation de handicap, une simplification de l’accès à ces droits, la mise en œuvre dès l’annonce du handicap d’un accompagnement pour les familles concernées ;
  • Faire reconnaître l’association comme partenaire incontournable dans l’élaboration des politiques publique concernant les personnes en situation de handicap et plus particulièrement de handicap visuel ;
  • Développer les rapports existants avec les professionnels, les secteurs médical et médico-social, les pouvoirs publics pour que chaque famille soit considérée comme acteur reconnu de la mise en œuvre du projet personnel de son enfant ;
  • Accompagner la mise en œuvre de bonnes pratiques professionnelles (dans les secteurs sanitaire, médico-social, scolaire, périscolaire et de loisirs, …) ;
  • Se regrouper avec d’autres associations de personnes en situation de handicap défendant les mêmes valeurs.
?

L'ACCESSIBILITE

Permettre à nos enfants d’être autonomes c’est rendre leur monde entièrement accessible.

?

CITOYENNETE ET DROITS CIVIQUES

Les textes de loi existent, qu’ils soient nationaux, européens ou internationaux. S’y référer et veiller à leur juste application, c’est donner toutes les chances à nos enfants d’être des citoyens à part entière.

?

LES PARENTS EXPERTS

Nous parents, ne savons pas plus ou mieux, mais connaissons suffisamment bien notre enfant pour être considérés comme des experts et ainsi collaborer avec les professionnels.

?

FORMATION ET INSERTION PROFESSIONNELLE

Choisir sa voie, être formé et obtenir un emploi à la hauteur de ses ambitions et compétences… c’est tout ce que nous souhaitons pour notre enfant.

?

L'EDITION ADAPTEE

Le rêve : aller dans une librairie, la bibliothèque de notre quartier ou encore au centre de documentation de l’école et y trouver, sans difficulté, des livres et documents adaptés à la déficience visuelle de notre enfant.

?

L'EDUCATION PRECOCE

La déficience visuelle nécessite un accompagnement très spécifique dès le plus jeune âge de l’enfant.

?

LA SIMPLIFICATION ADMINISTRATIVE

Doit-on accepter que les délais soient si longs pour obtenir enfin une notification MDPH apès avoir rempli pour la énième fois cet inextricable dossier ? Non ! Nous subissons cette complexité et cette attente au détriment d’une prise en charge précoce de notre enfant : du temps perdu au détriment de leur autonomie.

?

TRANSFORMATION DE L'OFFRE

Pour que l’inclusion soit réussie, il faut penser l’accompagnement dans sa globalité, au plus près des besoins de l’enfant. C’est pourquoi l’ANPEA s’associe aux réflexions sur la désinstitutionnalisation du médico-social.

?

VIE AFFECTIVE ET SEXUELLE

Comment aborder ces sujet de la vie intime avec notre adolescent ou jeune adulte ? Vers qui nous tourner pour avoir des conseils ?

?

LE HANDICAP RARE

La déficience visuelle associée à des handicaps associés doit être appréhendée dans toute sa complexité : à chaque personne sa spécificité et donc ses solutions. D’où l’engagement de l’ANPEA au sein du GNCHR (Groupement National de Coopération Handicaps Rares).

?

LES VACANCES, LE LOISIR, LE REPIT

« Des vacances pour tous » ne peut se résumer à ce seul slogan : qu’en est-il dans les faits ? Oui, votre enfant peut partir en colonie avec ou comme ses camarades, ses frères et soeurs. Oui, vous pouvez l’inscrire au centre de loisir à côté de chez vous. Et oui, vous avez droit aussi à un peu de répit !

?

SCOLARISATION

L’inclusion scolaire ne doit pas être juste une injonction : nous nous battons pour qu’elle soit une réalité de qualité pour nos enfants.