association nationale des parents d’enfants aveugles ou malvoyants, avec ou sans handicaps associés
Championne de la lecture!

Championne de la lecture!

Un concours de lecture à voix haute…

Depuis 2012, l’association “Les petits champions de la lecture” à l’initiative du Syndical national de l’édition organise ce grand jeu sur toute la France pour promouvoir le livre et la lecture.

C’est pour tous les lecteurs de cm1, cm2 !

Ce sont souvent les enseignants qui inscrivent leurs classes, mais cela peut être aussi un groupe d’enfants dans un autre contexte (club de lecture en bibliothèque par exemple.)

Le jeu est organisé en plusieurs étapes territoriales jusqu’à une grande finale nationale en juin.

Cette année, Jeanne, brailliste, que vous avez déjà rencontré sur ce blog dans un article où elle témoignait avec sa maman, vient de remporter la finale départementale, et représentera sa région avec un livre en braille à Rennes au printemps.

Pour écouter Jeanne lors de sa prestation :

Nous espérons que cette lecture vous a démontré à quel point la lecture c’est aussi pour nos enfants déficients visuels:

Tous à vos livres!

Ce jeu peut être un véritable levier pour découvrir la lecture, le plaisir de lire, le plaisir à partager sa lecture mais aussi pour gagner en aisance à l’oral, prendre confiance en soi…
Si vous doutez encore, le site du concours est là pour vous convaincre:
Pourquoi participer au concours des petits champions de la lecture ?

Quelque soit le support de lecture : braille, grand caractère, le jeu est accessible à tous et met en avant nos enfants lecteurs déficients visuels

Jeanne n’est pas la première lectrice brailliste à remporter une des étapes du jeu. Nous sommes tous derrière toi pour les prochaines finales !

Qui sera le prochain ? Peut-être votre enfant ?

 

L’audiodescription pour nos enfants aveugles ou malvoyants : ressources

L’audiodescription pour nos enfants aveugles ou malvoyants : ressources

Aujourd’hui, c’est peu habituel sur ce blog, nous allons nous éloigner des livres… Mais à peine, juste un pas de côté. Nous allons évoquer l’accessibilité aux films et aux dessins animés pour les enfants aveugles.
Visionner une oeuvre audiovisuelle, cela fait parti aussi de l’accès à la culture, à un référentiel commun à tous les enfants,  mais aussi au vocabulaire, au langage, et de refaire le lien avec les ouvrages jeunesse qui sont souvent à l’origine des dessins animés.

Un temps de travail entre administrateurs et délégués, en novembre 2023, a permis notamment d’échanger sur quand et comment proposer l’audiodescription avec les enfants déficients visuels …

Vous trouverez dans cet article en complément notre recensement de liens intéressants et d’informations que nous avons collectés autour de l’audiodescription.

Trouver un film en audiodescription

Pour les sorties en salle : 

L’association Handicapzéro propose une offre cinéma :

L’association Cinésens répertorie par mois tous les films accessibles, liste à laquelle il est alors possible de s’abonner.

A la télé : 

Handicapzéro propose une recherche dans le programme télé (pensez bien à cocher la case audiodescription).

Si vous souhaitez regarder votre émission en replay, il peut arriver que le programme proposé en audiodescription ne le soit plus une fois en replay.

La chaîne Arte propose un accès direct à ses programmes proposés en audiodescription mais l’offre est plutôt destinée aux adultes.

Nous n’avons pas identifié d’autres moyens de filtrer l’offre des plateformes de replay pour accéder directement aux documents audiodécrits.

Pour trouver un film qui a été audiodécrit

Il n’existe pas à notre connaissance de catalogue exhaustif, mais voici quelques pistes :

  • L’Association française d’audiodescription propose un recensement de films audiodécrits par leurs membres avec une sous-catégorie pour les enfants.
  • L’astuce peut être de faire une recherche dans les catalogues des grandes bibliothèques

Le catalogue de la ville de Paris, permet ainsi grâce au champ accessibilité, de sélectionner le critère « audiodescription » et de cocher la case « jeune public ».
La bibliothèque de Toulouse propose un accès direct à une recherche parmi leurs films en audiodescription

Lors du 10ème Comité interminitériel du handicap en septembre 2023, il a été annoncé  « une plateforme de l’audiodescription sera développée pour identifier les œuvres accessibles (sous-titrées et audio-décrites) et faciliter leur accès auprès des personnes en situation de handicap.
Accès au dossier de presse.
La mention de cette plaforme est à la page 37.

Sur les plateformes de VOD :

  • Netflix : La plateforme Netflix dispose d’une page d’aide qui indique précisément comment se repérer dans leur catalogue et faire une recherche. Il faut votre compte et mot de passe pour avoir accès aux titres mêmes.
  • Amazon : La page d’aide sur l’accessibilité permet de savoir comment activer les descriptions audios. Il n’existe pas à notre connaissance de façon de faire une recherche dans le catalogue pour sélectionner les films audiodécrits.
  • Disney+ : Un lien pour savoir, comment activer l’audiodescription..  Il est aussi précisé sur la page accessibilité que la navigation dans la plateforme est possible avec les synthèses vocales les plus courantes, ce qui permet aux enfants les plus grands d’être autonome dans leur choix de film.
    Allociné propose un page tutorielle qui explique avec des images sur l’activation de l’audiodescription. Il est aussi indiqué que malheureusement souvent les audiodescriptions présentes sont en anglais.
    Quelques films audiodécrits disponibles sur la plateforme: Encanto, Merlin l’enchanteur, Zootopie, Coco… Pour vos enfants bilingues, les aristochats bénéficient de l’audiodescription en anglais mais non en français.

A savoir : Certains forums d’échanges permettent de s’échanger des audiodescriptions, souvent uniquement le fichier mp3. Cela reste illégal.

Se former

Actuellement, on trouve sur la plateforme Fun, un Mooc pour rendre ses vidéos accessibles est disponible.

Ciné Sens propose un module d’E-learning pour rendre les salles de cinéma accessibles.

Audiodescription, que trouve t-on dans la loi ?

Concernant la télévision, voici un extrait du site de l’ARCOM :

« En matière d’audiodescription, la mission de l’Arcom découle de la loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication, modifiée par la loi du 5 mars 2009 relative à la communication audiovisuelle et au nouveau service public de la télévision : 5° ter de l’article 28 (services de télévision diffusés par voie hertzienne terrestre), le I de l’article 33-1 (autres services de télévision), le I-4° de l’article 33-3 (SMAD), article 56-1 (chaînes du service public).

Cette dernière fait obligation aux chaînes de télévision publique et aux chaînes privées dont l’audience nationale dépasse 2,5% de l’audience totale des services de télévision, de prévoir dans leurs conventions des proportions de programmes accessibles aux personnes aveugles ou malvoyantes, en particulier aux heures de grande écoute.

Par ailleurs, l’article 20-6 de la loi du 30 septembre 1986, créé en décembre 2020 dans le cadre de la transposition de la nouvelle directive européenne SMA, dispose qu’au-delà du volume de programmes accessibles, l’Arcom veille à la qualité de cette accessibilité. Si cet aspect figure ainsi désormais dans la loi, l’Autorité a de longue date pris en compte les besoins du public en la matière, et a conclu en 2008 une première charte relative à la qualité de l’audiodescription.

En 2020, elle publie un nouveau document de référence : “Guide de l’audiodescription – Principes essentiels, outils d’évaluation et bonnes pratiques professionnelles“. »

Source : https://www.arcom.fr/nous-connaitre-nos-missions/garantir-le-pluralisme-et-la-cohesion-sociale/les-droits-des-personnes-handicapees

Historique de l’audiodescription : https://www.lesechos.fr/weekend/perso/laudiodescription-au-cinema-des-oreilles-pour-voir-1408274

Quelles critères et qualités pour l’audiodescription ?

L’Arcom propose un guide de l’audiodescription.
L’association française d’audiodescription  a rédigé une charte d’éthique.

Il existe un prix qui récompense la meilleure audiodescription parmi les films nommés par l’académie des César, dans la catégorie « Meilleur Film ». Il est organisé par une équipe de bénévoles déficients visuels et voyants en lien avec la CFPSAA et la section Audiodescription de l’association apiDV.

Et dans le futur ?

L’association Les yeux dits développe une application appelée « La bavarde » qui permettrait de reconnaître grâce à la bande son de quel film il s’agit, et de lancer directement l’audiodescription associée.
Cette application serait gratuite, et permettrait de faciliter l’accès aux audiodescriptions, avec une installation rapide sur le téléphone de chaque bénéficiaire.

La même association Les yeux dits travaille pour rendre 100 films du patrimoine français accessible . Parmi ces 100 films, plusieurs ont pour destination le public enfantin et familial afin de permettre l’accès à la même culture patrimoniale que les autres.

Le développement des technologies ouvre de nouvelles possibilités. Actuellement des lunettes de reconnaissance visuelle ont été créées, elles permettent grâce à l’intelligence artificielle une description des éléments que pointent le porteur d’un boîtier clipsé sur les lunettes de l’utilisateur. Une technologie qui sera un jour facilement accessible ?

Quel album jeunesse pour son bébé malvoyant ?

Quel album jeunesse pour son bébé malvoyant ?

Votre enfant est encore petit, il a 1 an, 2 ans,  5 ou 6 ans et il a une déficience visuelle.  Il n’est pas encore lecteur,  mais vous savez d’ores et déjà qu’il aura besoin d’adaptation pour apprendre à lire…  Notamment d’utiliser des grands caractères…

Alors on lit quoi avec lui ?
Tout plein de livres, des grands, des petits, des adaptés des classiques, des cartonnés, des tissus…
De nombreux albums jeunesse, et livres pour les bébés seront des coups de cœur pour vos enfants. Nous avons fait une bibliographie où vous aurez des idées de titres dans notre “livret, lire avec mon enfant aveugle ou malvoyant, quelle drôle d’idée ?
Voici quelques questions à se poser au moment de sélectionner un livre dans les rayons d’une librairie ou d’une bibliothèque.

 

Quelle est la taille du livre ?

Un livre géant ? un vrai bonheur à explorer, mais les illustrations pourront être compliquées pour certains car il sera difficile de voir l’image dans sa globalité.

Un petit – livre ? Parfait pour les petites mains qui pourront manipuler l’objet dans tous les sens, mais attention aux illustrations qui peuvent alors être trop fines et détaillées

 

Comment sont les couleurs ?

Le contraste est le maître mot que ce soit pour le texte par rapport à son fond, mais aussi dans l’ensemble de l’ouvrage. Peu de couleurs, mais des couleurs qui tranchent les unes par rapport aux autres sont l’idéal.

Page intérieure de l'album

Plus le livre et ses illustrations sont sombres plus il sera difficilement perceptible.

Vous pouvez aussi avoir une attention sur le rendu du papier, des pages brillantes auront des reflets qui pourront gêner un enfant malvoyant, un papier trop blanc perturbera aussi la vision…

Illustration du livre “Abracadanoir: moi je vois dans le noir. Nathalie Laurent, Soledad Bravi. Ecole des loisirs”. 2008.

 

Comment est le texte ?

Vous ne savez peut-être pas encore quel seront les besoins exacts en taille de grand caractère. L’important dans la petite enfance est que votre petit prenne conscience de l’écrit, de l’existence de lettres qui, associées, prennent sens.

De nombreux albums sont écrits avec des polices de caractères supérieur à la police 16 (police minimum en grand caractère) voir vraiment supérieures jusqu’à la taille 72, la taille 24 est une moyenne… Vous avez un doute sur la taille ? N’hésitez pas à imprimer quelques mots en taille différentes pour avoir de quoi comparer…

La créativité des productions jeunesse entraîne parfois des difficultés de lisibilité, et la taille n’est alors pas le seul critère… C’est une information qui n’a vraiment de sens que si elle est liée au graphisme du caractère. Une police spécifique comme la police luciole en taille 16 sera plus lisible qu’un Times 20 par exemple.

 

  • Le texte est-il dans une couleur bien contrastée sur un fond uni ?
  • Est-ce que la taille et le type de police varie dans une même page ?
  • Est-ce que la typographie est fantaisie ? Avec des courbes, des « empattements » ?Page intérieure de l'album "l'arbre généreux".
  • Est ce que le texte est situé au même endroit dans toutes les pages ? Cela évite que l’enfant ait à balayer des yeux chaque page.
  • Quel est l’espace entre les lignes et entre les mots ? Si il est assez large, cela rendra l’accès visuel aux lettres et mots plus confortable.

La série des Emilie est un bon exemple de livre ” classique” qui est bien adapté.

Illustration: “L’arbre généreux. Shel Silverstein. Ecole des loisirs. 1982”

 

Comment sont les illustrations ?

C’est forcément un point délicat dans le choix… Nous pouvons en tant que voyant être attiré par des livres très beaux aux illustrations complexes et détaillées qui pourront ne pas trouver un très grand écho chez un petit qui ne voit pas bien.

La vision des bébés n’étant plus acquise totalement avant l’âge de 1 an, les éditeurs ont développé des offres pour les plus petits avec des ouvrages aux illustrations simples, aux contrastes très tranchés, sans trop de détail.

Page intérieure de l'album

Illustration extraite d’un livre de la série Boris de Jean-Marc Mathis. Thierry Magnier.

Parmi ceux qui n’ont pas été conçu dans cette optique, ayez une attention sur le niveau de détail, plus l’illustration est complexe avec des informations visuelles non importantes pour l’enfant, plus le décryptage sera long et peut être décourageant.

Dans certains livres pour enfants, le texte ne se suffit pas, c’est l’image qui apporte un élément de l’histoire. A avoir en tête lors de la lecture car il faut alors s’interroger si l’enfant a bien pu percevoir l’information au risque qu’il perde le fil de l’histoire et décroche.

Vous pouvez privilégier tous les livres qui offrent d’autres explorations que visuelles : zones tactiles, capsules sonores, voir odeurs (c’est plus rare mais ça existe ! )

Les livres tactiles adaptés ont été développés pour des enfants déficients visuels, on peut penser qu’ils sont dédiés aux enfants aveugles mais ils sont aussi très intéressants pour les enfants malvoyants. L’exploration de l’image tactile sera une vraie découverte pour lui, il pourra explorer son sens du toucher. Les livres ont tous leur texte en braille et en grand caractère.

 

En conclusion….

Chaque enfant est unique et sa déficience visuelle aussi, l’ophtalmologue et l’orthoptiste peuvent vous indiquer ce qui est le plus adapté à ses besoins en termes de vision.

Le plus important est de proposer une diversité et une richesse de choix de lectures, votre bébé, votre bambin va affirmer ses goûts et intérêts. Aller en bibliothèque et en librairie, est toujours un atout pour découvrir tout ce qui existe et ce qui lui convient le mieux.

Si le livre ne répond pas à tous les critères qui peuvent permettre à votre enfant de tout perçevoir : mots, couleurs, et dessins… ne vous privez pas non plus de le lire ! D’autant plus si vous vous avez un coup de cœur, le plaisir de l’histoire va se transmettre…

Votre enfant va grandir, et les critères pour lui permettre d’acquérir une lecture autonome deviendront plus exigeants… Ces critères vont petit à petit se définir avec les professionnels qui l’accompagnent.

 

Choisir un abécédaire pour son enfant aveugle ou malvoyant

Choisir un abécédaire pour son enfant aveugle ou malvoyant

L’abécédaire est un livre de littérature enfantine destiné à apprendre son alphabet, à découvrir les lettres, leurs différentes formes, leur utilisation dans des mots… C’est un des plus anciens genres littéraires pour la jeunesse.. On en retrouve à l’antiquité, au Moyen-âge, ils se sont démocratisés avec l’alphabétisation plus massive de la population. Ils ont évolué au fil du temps et ont souvent été le support de transmission de valeurs, et le reflet de la place de l’enfant et de l’éducation dans la société.
Aujourd’hui, les abécédaires, avec des approches pédagogiques bien différentes, restent des livres très présents dans nos bibliothèques, et librairies. Ils sont l’objet de toute la créativité existante dans la production littéraire actuelle pour les enfants.

Pour nos enfants aveugles ou malvoyants, ces livres prennent une place toute particulière. Ils sont l’occasion de découvrir ces lettres que tous les enfants voyants eux perçoivent au quotidien dans leur environnement dès leur plus jeune âge : panneaux de circulation, emballages alimentaires, courriers des parents etc.

Voici une petite bibliographie d’abécédaire qui peuvent se lire “autrement”

 

Un abécédaire à lire et à écouter
Page de couverture du livre

Vous pouvez découvrir “le bruit des lettres” de Jeanne Boyer chez Benjamins Média.
Cet ouvrage va vous permettre de chanter chaque lettre de l’alphabet, et son utilisation dans des mots du quotidien de l’enfant.
La version braille associée permet de se plonger dans cet autre façon d’écrire, ou aux parents eux-même braillistes de pouvoir lire en même temps.
Une image illustre chaque lettre, elle n’est pas très contrastée et ne sera peut être pas accessible à certains enfants.
https://www.benjamins-media.org/fr/catalogues/livres-cd-braille/collection-taille-m/le-bruit-des-lettres

 

Un abécédaire qui permet de découvrir le braille

Page de couverture du livre
Chez Mes mains en or, vous pourrez découvrir l’alphabet braille comme l’alphabet en grand caractère avec “Mon alphabet braille de Caroline Chabaud”.
https://mesmainsenor.com/produit/mon-abc-braille/
Cet alphabet avec ses trèèès grande lettre en relief à explorer avec la main, un mot lui est associé, et leur transcription braille est présente en dessous.
Le plus: cet alphabet ne fait pas l’impasse sur toutes les lettres avec accents qui ont leur transcription braille dédiée. Et à la fin six ronds en feutrine permettent de s’entraîner à reproduire des lettres braille.Page intérieure du livre

 

Des ouvrages inspirés par la pédagogie Montessori

Page de couverture du livre Mizuho Fujisawa. Mon abécédaire à toucher Montessori. Nathan. 2022.
Deux images illustrent des mots qui utilisent la lettre en relief grâce à une matière rugueuse. Les images représentent un objet du quotidien, elles sont sur fond blanc sans autre illustration, le contraste est ainsi bien respecté.
https://site.nathan.fr/livres/mon-abecedaire-toucher-montessori-des-3-ans-9782092791592.htm

 

Page de couverture du livre Marie-Hélène Place, Caroline Fontaine-Riquier. L’abécédaire à toucher de Balthazar, pédagogie Montessori. Hatier jeunesse 2021.
Là aussi une matière rugueuse, va permettre de parcourir des doigts les lettres en majuscule. Sur la page gauche, ici aussi une illustration va être proposée… Cette illustration plus complexe que dans le livre précédent sera peut être plus difficile à appréhender pour les enfants malvoyants, mais elle est sur fond blanc sans éléments de décor. Elle apporte une touche d’humour et de créativité en associant deux mots qui ne vont pas forcément ensemble dans notre vie de tous les jours..?

Un deuxième ouvrage “les lettres à toucher de Balthazar” chez le même éditeur permet de découvrir les lettres cette fois écrites en cursive, mais cette fois les illustrations sont bien plus complexes et compliquées à décrypter, et l’objectif de l’ouvrage est d’encourager les enfants à chercher dans l’illustration les mots utilisant la lettre concernée, cela semble être compliqué pour un enfant avec une déficience visuelle.

Page de couverture du livre Les éditions Circonflexe proposaient un abécédaire associant les lettres à leur équivalent braille.
Sophie Bureau. Mon imagier à toucher. Les lettres. Edition Circonflexe. 2019.
Malheureusement le livre est actuellement épuisé, vous pourrez le trouver en bibliothèque ou en livre d’occasion…
La lettre est associé à une illustration en relief, qui est colorée avec des contours peu complexes : une première approche des découvertes en relief, mais difficile d’interprétation pour un jeune enfant ou bébé aveugle.

 

Un abécédaire qui sort de l’ordinaire!

Marion Bataille. ABC 3D. Albin Michel. 2008
Page de couverture de l'abécédaire en popup Ce livre est un livre pop up, avec des techniques de découpe de papier, les lettres en majuscule prennent du volume, et il est possible de les explorer. Chaque page est un modèle de créativité, et peut être un véritable objet de découverte et plaisir. Comme tous les pop up, cela reste un livre un peu fragile, mais les découpes simples et le papier épais permet quand même une solidité du tout. Un gros bonus, seule trois couleurs : rouge, noir et blanc sont utilisées dans l’ouvrage, parfait pour des enfants qui ont un reste visuel. Un point noir, la lettre V est elle illustrée par un miroir, pour mettre de jouer sur le reflet, mais c’est la seule page qui est inadapté à un petit enfant déficient visuel.Page intérieure du livre

 

Ces quelques idées ne sont que des pistes, peut être avez vous expérimenté d’autres titres ?
Ces livres vont permettre à vos enfants qui ne voient pas ou pas bien, de découvrir les différentes formes des lettres, à mettre dans toutes les petites mains, quelque soit le type d’approche. Au contraire, cela va être l’occasion pour eux de découvrir tous les formats d’écriture..

Une bande dessinée en audio ?

Une bande dessinée en audio ?

La bande dessinée, impossible à découvrir et apprécier quand on est aveugle ou malvoyant ?

C’est pourtant une façon privilégiée d’entrer dans la lecture pour de nombreux enfants et adolescents…

La bande dessinée reste actuellement un support de lecture loisir, encore parfois transgressif en opposition aux lectures plus classiques, ou scolaires…Même si le manga a depuis pris une place importante comme lecture de ralliement d’une génération, elle reste une lecture de prédilection pour se détendre, et créer une culture commune.

L’accès à la BD est toujours difficile d’accès pour nos enfants.
Une des pistes pour pouvoir connaître les mêmes héros et avoir les mêmes références que les copains à la récré, ce sont les adaptations audios.
Elles ne sont pas nombreuses mais voici une sélection de quelques titres pour entrer dans cet univers.

    • Les radios sont une source inépuisable de contenu sonore. Dans les grands classiques, France Culture vous propose ainsi cinq aventures de Tintin à écouter.Le personnage de tintin qui porte Milou tout en courant est sur fond blanc.

 

    • Nous avions évoqué dans un précédent article les boîtes à histoire. On peut noter la possibilité d’écouter les aventures de Yakari chez Lunii. Ce petit indien sioux est un héros qui existe depuis les années 60. Des histoires d’aventure proches de la nature… à découvrir dès 5 ans…
      Yakari, petit personnage sixoux est assis sur son cheval qui se cabre avec des falaises en arrière plan.

 

    • Qui ne connaît pas Astérix, Obélix, les sangliers, les banquets ? 6 titres sont disponibles sur la plate forme audible. Une attention toute particulière est portée sur les bruitages et les musiques.
      Deux couvertures de bandes dessinées d'Astérix avec la mention

 

  • Pour les plus grands, Lanfeust de Troy est proposé par Blynd une société de production sonore lyonnaise. Une BD publiée depuis 1994 devenue un classique d’héroic fantaisy pour les ados.
    Les personnages de Lanfeust de Troy sont dessinés regroupés et font face au lecteur.En grandissant, Blynd propose aussi des BD adultes tant des adaptations que des créations…

 

Et bien sûr vous pouvez faire découvrir les versions audio de mangas et comics proposés par l‘association Mangomics...

Pour continuer à découvrir le format BD mais cette fois en papier, vous pouvez découvrir les livres de l’association LIBD.

Pour comprendre les enjeux, le portail Numérama a consacré un article au sujet des BD audio en interviewant plusieurs personnes impliquées dans cette production.

 

 

 

Deux albums pour parler du pouvoir et du plaisir de lire

Au fil des découvertes et lectures, deux albums jeunesse qui se font écho… Pour mettre des mots sur la lecture, rencontrons deux héros qui n’aiment pas lire et qui vont changer d’avis…

Quand un enfant déclare ne pas aimer lire, on peut se lancer dans ces deux ouvrages pour échanger ensemble sur l’intérêt ou non des livres, du pouvoir des mots, de l’imaginaire dans nos vies.
Passer par un support livre pour dire à quel point on aime ou on aime pas lire, voilà une piste à explorer..

Partons à la rencontre d’Albert…

Couverture du livre Moi, Albert, détestateur de livresMoi Albert détestateur de livres.
Ingrid Chabert, Raul Nieto Guridi.
Editions Frimousse, 2016.

Albert est un jeune garçon qui a le malheur d’être né dans une famille d’adorateurs de livres, alors que lui les DETESTE…
Il a tellement mieux à faire… Il va alors décider de cacher ceux qu’on lui offre dans une cabane au fond de son jardin, c’est alors qu’il va surprendre une intruse en train de dévorer la pile d’ouvrages qu’il avait abandonné… La suite à découvrir…

Un livre bourré d’humour….  avec un héros au caractère bien trempé… On peut le mettre en de nombreuses mains dès 4/5 ans, et il peut se lire très longtemps.
Il s’agit d’un grand format, ce qui peut être encombrant, mais qui permet à certains enfants malvoyants d’appréhender l’illustration… L’autre avantage d’un grand format est la possibilité d’ajouter du texte ou seulement certains mots en braille facilement.

Page intérieure du livre
Ces illustrations ont un vrai univers personnel avec des choix graphiques qui apportent un plus. Ce sont des illustrations simples qui utilisent plusieurs techniques : dessin, découpage… cela permet de découvrir une variété tout en restant dans la sobriété et en permettant à nos enfants qui voient mal de ne pas avoir à discriminer de nombreux détails. Le personnage d’Albert a une silhouette facilement identifiable de forme rectangulaire avec des cheveux frisés. Le contraste est sur la plupart des pages de bonne qualité.

Le texte est écrit en grand caractère, il a le défaut d’avoir une taille qui varie ce qui peut pertuber certains enfants. Certaines phrases sont toutefois écrites en très très grand caractère, ce qui est un vrai plus pour les enfants qui peut avoir plaisir à discerner des lettres en autonomie, et leur permettre ainsi d’être dans cette prise de conscience de l’écrit tout en étant dans la lecture loisir et plaisir.

Page intérieure du livre Page intérieure du livre

Un album déclaration d’amour à la lecture, au plaisir de lire, qui met en avant l’importance de trouver “LE” livre celui qui le premier nous emmènera en voyage :

” Et là, il s’est passé un truc in-cro-ya-ble !
Je n’ai pas réussi à le fermer !
J’ai lu, page après page, retenant mon souffle.”

Et maintenons découvrons Arthur

Page de couverture de l'album Arthur le banditArthur le bandit
Benoît Debecker
Seuil Jeunesse, 2018.

Arthur, dès tout petit, développe des capacités merveilleuses pour faire des bêtises et plus tard en grandissant continuera et deviendra un vrai bandit pour ne pas sombrer dans l’ennui.
Mais la vie va donner un autre tournant au destin d’Arthur, une mauvaise chute, une rencontre avec Marie-Rose vont tout changer. Arthur se trouve alité, et Marie-Rose va le soigner à sa façon, en accompagnant sa guérison d’histoires !

Un ouvrage drôle, au texte enlevé, qui à la fois fait réfléchir… Si on prend le mauvais chemin, c’est parfois pour une raison singulière, notamment parce qu’on ne sait pas lire… Arthur va découvrir le pouvoir des histoires, et s’ouvrir à d’autres mondes, d’autres aventures… Un retournement de situation inattendu !

L’accès aux illustrations sera certainement un peu plus compliqué que pour le précédent ouvrage, les illustrations sont plus complexes. Mais le grand format de l’album permet d’avoir une image que l’on peut prendre le temps d’explorer. Page intérieure de l'album Arthur le bandit. On voit un personnage féminin qui paraît âgé portant un bol, en dessous plusieurs lignes de texte avec une feuille transparente posée dessus qui permet d'identifier que le texte est en police taille 18.Le texte est la plus part du temps bien déconnecté du texte et sur fond blanc ce qui améliore la lisibilité. La taille de police correspond à une taille 18 et est stable tout au long de  l’albumPage intérieure de l'album Arthur le bandit. On voit en haut de la page trois lignes de texte écrit en noir, taille 18 sur fond blanc. En dessous, une illustration montre un personnage dans une charette tirée par un cheval traverse une forêt.