« En route vers la lecture. Premières expériences de lecture pour des enfants en cécités et en malvoyances»

« En route vers la lecture. Premières expériences de lecture pour des enfants en cécités et en malvoyances»

Zoom aujourd’hui sur un des ouvrages de la collection « Corpus tactilis Pragma » de la maison d’édition Les doigts qui rêvent.
Celle-ci n’édite pas seulement de superbes livres tactiles avec des illustrations à toucher pour les enfants aveugles, mais ils proposent aussi des ouvrages à destination des parents, et professionnels.

Couverture du livre

Quelques informations….

Ce livre est le retour d’expériences des deux autrices: Suzette Wright et Josephine Stratton, toutes deux enseignantes aux Etats-Unis.
Il n’est pas tout récent, et certains matériels peuvent avoir changé ou été modifiés, De même les références sont anglo-saxonnes ne vous seront pas toutes utiles. Les concepts eux sont toujours d’actualité. Les concepts eux sont toujours d’actualité.

Ce livre a été édité une première fois en langue anglaise par l’American Printing House for the Blind en 1991, puis a bénéficié d’une nouvelle édition revue en 2007.

L’ouvrage peut effrayer, car c’est un pavé : 251 pages…  Il n’a pas été conçu pour être lu d’une traite mais comme une source d’inspiration dans laquelle piocher des idées pour amener son enfant déficient visuel vers le livre et l’écrit.

Extrait du livre L’écriture reste très accessible, et pragmatique comme l’indique le nom de la collection, pas de grande théorie mais des encouragements et conseils sur l’attitude à avoir avec son tout-petit.

Votre enfant est unique, sa déficience visuelle aussi, le livre offre des pistes, mais il sera intéressant d’échanger avec les enseignants ou professionnels qui l’accompagnent sur ce qui sera le plus adapté pour lui…

Quel contenu ?

L’ouvrage insiste dans ses premières parties notamment sur l’importance de la communication, du langage des expériences et de l’exploration pour se forger des concepts qui peuvent manquer quand on ne voit pas.

A partir du chapitre 3, les autrices vont s’attarder sur l’importance du toucher, la motricité fine, l’exploration haptique pour ensuite dans les derniers chapitres parler des expériences de lecture, des premières fois à une habitude acquise. L’accompagnement vers le braille et les images tactiles sont ainsi mises en valeur.

«Educateurs, chercheurs et pédiatres sont d’accord : lire à votre enfant dès le premier âge contribue largement à son apprentissage de la lecture»

Une citation que vous auriez pu retrouver sur notre blog ou sur notre site…!

Où le trouver ?

La version française est disponible en ligne sur le site de la maison d’édition.
https://ldqr.org/catalogue/en-route-vers-la-lecture-2/
Il peut aussi être emprunté dans des centres de documentation comme les centres ressources handicaps rares:
https://doc.handicapsrares.fr/

 

Des images tactiles faciles à réaliser à la maison

Des images tactiles faciles à réaliser à la maison

Les parents d’enfants aveugles ont aussi souvent le souhait d’adapter un ouvrage classique, mais comment ? Quand on ouvre un livre tactile pour la première fois, l’illustration peut nous surprendre… Ce n’est pas un objet littéraire courant… Il n’est donc pas facile de s’en inspirer.
Carolane Mascle, chercheuse à l’Université de Toulouse au sein du laboratoire CLLE (Cognition, Langues, Langage, Ergonomie), a travaillé sur ces images tactiles, et son travail peut vous donner une piste pour comprendre les choix de certaines illustrations tactiles et pourquoi pas vous lancer ! Elle vous explique dans ce texte son cheminement…

Mon parcours:

Je travaille depuis quelques années sur la question de la conception et la compréhension des images tactiles. Je m’intéresse depuis toujours à l’accessibilité de l’apprentissage et mon parcours a été guidé par l’envie de comprendre et d’améliorer l’environnement des élèves à besoins particuliers. Après deux licences (Mathématiques Appliquées aux Sciences Sociales et Psychologie) j’ai intégré un master en sciences cognitives centré sur l’accessibilité et le handicap.

J’ai ensuite enchainé les expériences professionnelles dans le domaine de l’apprentissage : étude de l’utilisation de tablettes tactiles auprès d’enfants avec troubles du spectre autistiques, développement d’un système de tutoriel intelligent à l’Université du Québec à Montréal, formation du personnel et des élèves à l’utilisation d’outils numériques à l’école en Nouvelle-Calédonie ou encore cours de français et anglais en Inde pour des enfants tibétains en exil. J’ai également exercé en tant que professeure de mathématiques en collège et lycée.

Ces expériences m’ont poussée à me tourner vers le domaine de la recherche pour approfondir ma réflexion sur l’accès aux apprentissages et améliorer la prise en compte des profils spécifiques des élèves. Je me suis spécialisée dans la déficience visuelle dès 2017 dans le cadre de ma thèse de doctorat en psychologie.

Dans le cadre de cette thèse de doctorat  » Le livre tactile illustré : influence de la technique d’illustration sur la reconnaissance des images par des personnes voyantes et non voyantes » (consultable en ligne : https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-03534559/), je m’intéresse à la question de l’accessibilité des images tactiles et propose des techniques d’illustration simplifiées, facile à réaliser et à comprendre.
Ces recherches ont été menées en collaboration avec le laboratoire CLLE, l’IRIT (Institut de Recherche en Informatique de Toulouse) et le laboratoire Cherchons Pour Voir spécialisé dans la recherche sur la déficience visuelle.

 

Des pictogrammes en relief :

Nous avons observé que des enfants déficients visuels reconnaissaient facilement des pictogrammes en relief.
Il serait donc possible d’illustrer des livres avec de simples pictogrammes mais également d’utiliser ce type de représentation dans les écoles (pour indiquer les salles ou les matières dans les emplois du temps par exemple). Ce type d’usage pourrait faciliter l’inclusion scolaire d’enfants en situation de handicap sensoriel ou cognitif. En effet, le recours à des pictogrammes est également préconisé pour d’autres élèves à besoins particuliers (TSA ou handicap auditif par exemple).

Trois exemples de pictogrammes

 

Des ronds de texture:

Ces enfants reconnaissaient également facilement de simples ronds de texture lorsque la texture utilisée était ressemblante à la texture réelle de l’objet ou de l’animal (par exemple des poils pour représenter un chat). Ces images étaient également reconnues plus rapidement (et aussi bien) que des images texturées plus généralement utilisées.

Deux illustrations tactiles d'un chat : une avec la forme de l'animale et l'autre avec un rond de texture

Nous avons fait le même constat lors d’observation de séances de lecture conjointe avec un livre illustré en rond de texture (livre Le Petit Chaperon Rouge de la maison d’édition Les Doigts Qui Rêvent). Les enfants déficients visuels étaient capables de repérer les personnages sur l’image facilement et rapidement, même lorsqu’ils n’étaient pas explicitement mentionnés dans le texte.

Livre tactile avvec trois ronds de textures différentes

Si ces recherches n’enlèvent rien à la qualité et à l’utilité des images en forme texturées généralement utilisées dans les livres tactiles, les ronds de textures permettent une alternative peu couteuse, simple et efficace. Des formes simplifiées (rond, carrés, triangle) sont d’ailleurs de plus en plus utilisées par les maison d’édition spécialisées telles que Les Doigts Qui Rêvent et Mes Main en Or pour représenter les personnages.

 

Les résultats de ces recherches pourraient également permettre à des professionnels de la déficience visuelle ou des familles de se lancer dans l’adaptation de livres tactiles. Découper des ronds dans des textures ne nécessite pas une expertise particulière et nous avons déjà de nombreuses textures intéressantes à la maison sans même y penser : de vieux vêtements, peluches, ou autres emballages.

 

Nous animerons des ateliers de co-adaptation de livre avec des familles et des enfants lors des journées proposées par l’ANPEA dans différentes régions de France. Ces séances nous permettrons par la suite de rédiger un guide pratique pour aider les familles qui souhaitent se lancer dans l’adaptation tactile. N’hésitez pas à vous renseigner sur le site de l’ANPEA pour repérer les journées organisées près de chez vous si vous souhaitez participer aux ateliers.

Lire avec mon enfant aveugle ou malvoyant, quelle drôle d’idée ?

Lire avec mon enfant aveugle ou malvoyant, quelle drôle d’idée ?

Un livret pour soutenir les parents de jeunes enfants déficients visuels vers la lecture…

Visuel de présentation du livret Lire avec mon enfant aveugle ou malvoyantC’est un document co-rédigé par l’ANPEA et l’Association LIRE, le Livre pour l’Insertion et le Refus de l’Exclusion que vous pouvez imprimer et diffuser.
Il est accompagné de deux annexes : une présentation de trois maisons d’édition qui éditent des livres à destination des enfants aveugles, et une bibliographie de 50 livres jeunesse à partager avec des enfants déficients visuels.

 

L’histoire de ces outils

Il était une fois, au sortir d’une période de Covid et de confinement, une association qui fit appel à une autre association. Elle avait besoin de soutien pour un événement organisé à destination des familles d’enfants aveugles ou malvoyants

Des enfants lisent sur un tapis avec des adultes

Lors cette journée parisienne sous l’ombre des feuillages de l’INJA (Institut national des jeunes aveugles), il y eut des livres, grands ou petits, adaptés ou non, avec des contrastes, avec du braille… tout un tas de livres. Il y eut des bébés lecteurs, des enfants qui découvraient avec leurs oreilles et leurs mains et puis encore des lectrices et des parents qui murmuraient et qui encourageaient l’exploration des premiers…
Chloé, Morwena et Yaël, nos lectrices du jour ont racontés  certains de ces instants de lecture partagés avec les enfants aveugles et malvoyants dans leur blog.

L’ANPEA et l’association Lire se sont découverts de nombreux points communs dont le principal : la volonté de partager le plaisir de lire avec tous les enfants.

Un enfant aveugle lit tactilement un livre avec son chien et une adulte qui l'écoute

L’une s’est appuyée sur l’autre pour ses compétences sur la lecture partagée auprès des petits, et l’autre sur l’une pour sa connaissance de la déficience visuelle.

De ce bout de chemin parcouru, au bout d’un an de partages et de réflexions, nous mettons à la disposition des parents de jeunes enfants avec une déficience visuelle et des professionnels qui les accompagnent un outil pour leur donner envie de partir à l’aventure des mots !

 

A télécharger :

  • Livret lire avec mon enfant aveugle ou malvoyant
    ANPEA- Lire, Octobre 2022.
    Ce document rédigé à plusieurs mains répond à quelques questions que des parents d’enfants déficients visuels peuvent se poser:
    Mon enfant ne voit pas ou voit mal, pourquoi lui lire un livre ?
    Je lui lis quoi ?
    A partir de quel âge ?
    Pourquoi c’est important ?
    Il ne voit pas du tout, comment lui faire découvrir le braille ?
    Et si j’ai l’impression que ça ne l’intéresse pas ?
    Mais où trouver des livres ?
  • Annexe 1
    Présentation de trois maisons d’édition adaptée
    Benjamins Média, Les doigts qui rêvent, Mes mains en or sont trois associations qui éditent des livres adaptés que ce soit en audio pour le premier, ou avec des illustrations tactiles pour les deux autres. Les trois proposent du texte en braille et en grand caractère.
  • Annexe 2
    Bibliographie : 50 livres à partager avec un enfant aveugle ou malvoyant
    L’association LIRE a mobilisé son expérience pour sélectionner avec l’ANPEA 50 livres de la littérature jeunesse que l’on peut proposer à des enfants déficients visuels.
    Dans tout fonds de bibliothèque jeunesse, il peut y avoir des livres à lire à un enfant même s’il voit mal. Cette sélection non exhaustive est une invitation à partir à la découverte des livres « classiques » avec un autre regard.

 

Ces documents sont diffusables avec mention de la source et de leurs créateurs.
Vous souhaitez une version imprimée ? Contactez-nous : aventure-des-mots@anpea.asso.fr

 

Vous pouvez aussi découvrir le livret pour les parents de jeunes enfants réalisé par LIRE dont nous nous sommes inspirés pour réaliser cette déclinaison. Les deux se complètent!
Merci à l’association LIRE de nous avoir dès le départ écouté et soutenu, puis d’avoir travaillé avec nous sur ce projet.
Merci à tous ceux que nous avons sollicité pour nous aider à écrire ce document: Jessica notre administratrice référente, Caroline notre adhérente passionnée de livres, Christine, Régine, Véronique qui nous ont apporté la richesse de leur expérience au sein du Projet Prélecture, langage et représentations (PLR) .

Les droits du lecteur ?

Pour cette rentrée de blog, je vous propose de découvrir ou redécouvrir les droits du lecteur pour se rappeler ce souffle d’air que peut être la lecture avant de repartir à la découverte de livres et d’initiatives pour vos enfants aveugles ou malvoyants.

Ce blog est resté silencieux quelques temps… Les vacances sont passées par là….
Puis l’Anpea, son trio de drôles de dames et ses administrateurs ont été très occupés par l’organisation de la journée « les mots en famille » du 1er octobre dans les Hauts-de-France…
Nous avons pu y retrouver nombre d’associations et initiatives cités sur ce blog:  Benjamins Média, Les doigts qui rêvent, Mes mains en or et leurs livres adaptés audio et/ou tactile ; Mangomics-Access et leurs mangas, L’image au bout des doigts et leurs illustrations en relief, Laura Cattabianchi et son livre-à-son
Notre journée sera peut être bientôt proposée dans votre région ? Restez en contact avec nous pour le savoir…

En ces temps, où tous nos esprits sont tournés vers l’école et l’adaptation des manuels, textes d’apprentissages, romans à étudier, peut parfois faire oublier cette lecture loisir et la liberté qu’elle offre.

Les droits imprescriptibles du lecteur

En 1992, Daniel Pennac, célèbre écrivain français et mauvais élève dans sa jeunesse, publiait un essai « Comme un roman » paru chez Gallimard. Il y énonçait ces 10 droits du lecteur. Ils ont depuis connu un succès fou.  Ils nous permettent de nous rappeler que la lecture doit être un plaisir. Vous les retrouverez dans de nombreuses bibliothèques, librairies et tous les lieux du livre.

Les 10 droits :

1 – Le droit de ne pas lire
2 – Le droit de sauter des pages
3 – Le droit de ne pas finir un livre
4 – Le droit de le relire
5 – Le droit de lire n’importe quoi
6 – Le droit au Bovarysme
7 – Le droit de lire n’importe où
8 – Le droit de grappiller
9 – Le droit de lire à haute voix
10 – Le droit de se taire

Et le 11ème droit ajouté en 2017
11- le droit d’éteindre son téléphone portable pour lire tranquillement

Des droits, des illustrations et des animations…

Ces droits ont été illustrés dans une affiche célèbre par Quentin Blake.

Affiche des droits du lecteur illustrés par Quentin Blake

En 2012, un livre pop-up a été réalisé par Gérald LoMonaco. Pour tout savoir sur cet ouvrage : https://www.ricochet-jeunes.org/livres/les-dix-droits-du-lecteur

Au courant de l’été 2022, à l’occasion des 50 ans de la maison Gallimard, 10 illustrateurs ont proposé une exposition de ces dix droits. https://actualitte.com/article/106939/insolite/les-10-droits-du-lecteur-de-daniel-pennac-illustres-dans-cinq-gares

Vous pouvez vous aussi définir des droits supplémentaires en famille. Une idée sympa pour partager ensemble son idée de la lecture. Des élèves de 6ème proposaient ainsi leur propre suite dans leur classe: https://liceofrancesmoliere.es/fr/les-droits-imprescriptibles-du-lecteur-selon-les-eleves-de-6e/

Depuis, les droits des lecteurs ont une déclinaison pour les bébés !

Car les bébés eux aussi lisent… et sont les futurs grands lecteurs de demain.

La question de la lecture et des tous petits a beaucoup été abordée. Elle est fortement encouragée, car plus on lit tôt, plus on aime lire…. C’est un apport pour l’enfant, ses parents, leur relation…. On a tout à y gagner…

les 1001 droits du bébé lecteur

Par la Bibliothèque départementale du Lot dans le cadre du dispositif Premières pages

Un bébé lecteur a le droit…
1- d’entrer dans le monde des histoires et des images
2- de choisir un livre tout seul et d’être accompagné d’un adulte dans sa découverte
3- de porter un livre à la bouche… sans le dévorer !!!
4- de sauter des pages
5-  de lire à l’envers
6-  de manipuler le livre comme il l’entend, selon son âge
7-  d’avoir à la maison ou à la bibliothèque des livres de qualité et en bon état
8- de regarder des livres de grand
9-  d’écouter une histoire dans n’importe quelle position, de faire du vélo en même temps ou de chanter !
10- de fermer un livre et d’en prendre un autre ou de l’ouvrir une nouvelle fois et vérifier que l’image et le texte sont toujours à la même place
11- d’intervenir dans le récit, de pointer du doigt une image, de commenter l’histoire
12- de demander encore et encore le même livre…
13- mais surtout le droit de ne pas rendre compte à l’adulte de ce que l’on a compris ou pas compris dans l’histoire...

Affiche des 1001 droits du bébé lecteur

 

Cette affiche est téléchargeable sur le site de l’Artothèque de la Bibliothèque départementale du Lot.

 

Ces droits sont d’autant plus importants à avoir en tête quand le lecteur est aveugle ou malvoyant. L’offre littéraire étant plus limitée et difficilement accessible quand elle est adaptée, il y a une tendance à vouloir « rentabiliser » cette lecture, à la vouloir utile et à la contraindre dans un cadre….

Pour que chaque enfant déficient visuel se sente libre en lisant, puisse choisir ses livres, et aimer lire, il faut de temps en temps se remémorer ces 10 (11) droits…

Le pôle l’oeil et la lettre de la bibliothèque de Toulouse

Le pôle l’oeil et la lettre de la bibliothèque de Toulouse

Logo de la bibliothèque de ToulouseCe pôle est un service spécifique dédié aux personnes en situation de handicap de la médiathèque José Cabanis à Toulouse.

Un fonds dédié aux personnes aveugles ou malvoyantes

Vous y trouverez un fonds important de livres en braille intégral comme abrégé, livres en grands caractères, livres audios et un accès à des bibliothèques numériques…

Pour les petits avec une déficience visuelle : Un fonds important de livres tactiles des éditeurs Les doigts qui rêvent comme Mes mains en or sont à votre disposition, ainsi que des livres audios, et un fonds de périodiques : Belles histoires, j’aime lire, je bouquine…

Nouveau depuis le printemps 2022 : un espace le p’tit sensoriel leur est consacré avec de nombreux jeux adaptés.

Des prêts de livres

Le fonds peut être emprunté sur la France entière grâce au cécogram (Exonération du prix du timbre pour les personnes aveugles). Des mallettes en tissu sont utilisées pour les envois, un petit carton avec l’adresse pour le retour est prévu afin de le faciliter. Le prêt peut se faire pour 4 mois.
A savoir : La Médiathèque d’Antony propose aussi des prêts de livres en braille sur toute la France.

La bibliothèque peut aussi faire un dépôt d’un fonds dans les petites bibliothèques. Le braille est cher et prend de place, c’est un moyen d’y pallier.

 

Des professionnels pour vous accompagner

Quatre professionnels sont là pour guider les lecteurs qui ont des besoins spécifiques : visites adaptés, conseils personnalisés, accompagnement sur des outils.

Le pôle l'oeil et la lettre de la bibliothèque de Toulouse

Du matériel pour lire :

Une cabine est disponible avec du matériel comme une plage braille, synthèse vocale, machine à lire etc.
Des séances d’initiation peuvent avoir lieu.
Vous pouvez avoir besoin d’essayer ces différents outils avec votre enfant pour savoir ce qui est le plus adapté pour lui.

Un partenariat  :

La médiathèque entretient un partenariat fort avec son voisin toulousain le CTEB, et a pu en 2015 réaliser une enquête sur les pratiques des jeunes lecteurs braillistes, en 2021 proposer des ateliers de test d’images en relief avec des enfants aveugles, et récemment une animation toute la matinée avec des binômes enfants voyants, non-voyants dans le cadre de « Partir  en livre », fête du livre jeunesse du ministère de la Culture.

Affiche de la matinée Braille ton histoire en juin 2022

 

Des animations pour tous

La médiathèque propose régulièrement des animations, ateliers, contes pensés pour être accessibles à tous.

Pour suivre toutes ces actualités, la médiathèque propose une newsletter dédiée et accessible par synthèse vocale. Pour vous abonner, envoyez leur un mail

Mail : accessibilite.bibliotheque@mairie-toulouse.fr
Tél : 05 62 27 45 86
Facebook
Visite virtuelle du pôle l’Œil et la Lettre
Infos pratiques de la bibliothèque à destination des personnes déficientes visuelles.
Adresse : 1, allée Jacques Chaban-Delmas 31500 Toulouse